Qui est il ?

 HISTOIRE ET CARACTERE 

briard1900.jpg

Certains pensent que le briard serait issu d'un croisement barbet/beauceron qui expliquerait la petite taille et la variété à poil laineux de nos briards du début du siècle dernier, d'autres pensent à une souche commune pour le briard et le beauceron ou à une descendance du labrit des Pyrénées. Enfin certains affirment que le type de briard est beaucoup plus ancien et serait déjà présent sous Charlemagne. Mais il est certain que vers 1800, travaillaient avec les bergers, des chiens à poils long. L'abbé Rozier dans son cours d'agriculture mentionnait en 1809 une race de chien de berger à poil long appelé "Berger de Brie".

Son sens des responsabilités et son goût de l'initiative, fait que le briard, est un chien mobile, courageux, débrouillard et attentif : une vie oisive et casanière ne vaut rien à ce chien.

briarddouane.jpg

 STANDARD

 im-1152190007.jpg

UTILISATION : Chien de berger et de garde. 

CLASSIFICATION : Groupe 1 : Chiens de berger et de bouvier (sauf chiens de bouvier suisse). Section 1 : Chien de berger. Avec épreuve de travail.

ASPECT GENERAL : Le Briard est un chien rustique, souple, musclé et bien proportionné, vif et éveillé.

PROPORTIONS IMPORTANTES : Le Berger de Brie est un chien médioligne. La longueur du corps, de la pointe de l'épaule à la pointe de la fesse doit être légèrementsupérieure à la hauteur au garrot.

La tête est longue : 2/5 de la hauteur au garrot. La largeur du crâne est légèrement inférieure à la moitié de la longueur de la tète. Le crâne et le chanfrein sont de même longueur.

COMPORTEMENT/CARACTERE : Le Berger de Brie a un caractère équilibré, ni agressif, ni peureux. Le caractère du Berger de Brie doit être sage et hardi.

TETE : Forte, longue, garnie de poils formant barbe, moustache, sourcils voilant légèrement les yeux. Vue de profil, les lignes du crâne et du chanfrein sont parallèles.

REGION CRANIENNE :

Crâne : Fort, très légèrement arrondi vu de profil.

Stop : Marqué, à égale distance de l'occiput et de l'extrémité du nez.

REGION FACIALE :

Truffe : La truffe est forte. Les narines sont bien ouvertes. La truffe est toujours noire sauf chez les chiens bleus qui ont la truffe bleue ou bleuâtre.

Museau : Le bout de museau est plutôt carré. Le museau est fort, suffisamment large et jamais pointu. Lèvres jointives.

Mâchoires, dents : Mâchoires Fortes ; dents blanches. Articulé en ciseaux.

Chanfrein : Droit.

Yeux : Horizontaux, bien ouverts, plutôt grands, de couleur foncée. Chez les sujets bleus, les yeux légèrement plus clairs sont admis.

Oreilles : Attachées haut, non plaquées et plutôt courtes si elles sont laissées naturelles. La longueur du cartilage de l'oreille non coupée doit être égale ou légèrement inférieure à la moitié de la longueur de la tête. Les oreilles sont toujours plates et couvertes de poils longs. Si elles sont coupées, dans les pays où cette pratique n’est pas interdite, elles doivent être portées droites, ni divergentes, ni convergentes.

COU : Cou musclé et dégagé des épaules.

CORPS :

Ligne du dessus : Le dos est droit. Le rein est court et ferme.

Croupe : Peu inclinée, de forme légèrement arrondie.

Poitrine : Large et longue, bien descendue jusqu’aux coudes ; côtes bien cintrées.

QUEUE : Entière, portée bas, elle descend au moins jusqu'à la pointe du jarret, sans déviation, formant un léger crochet en forme de J. En action, la queue peut être portée au plus haut dans le prolongement de la ligne du dessus.

MEMBRES : Bien musclés avec forte ossature et aplombs réguliers.

MEMBRES ANTERIEURS : 

Epaules : Obliques, bien angulées, moyennement longues, bien appliquées contre la paroi thoracique.

Coudes : Dans l’axe du corps.

Avant bras : Droits et musclés.

Métacarpes : Légèrement inclinés, vus de profil.

Pieds : Forts, ronds et bien dans l’axe du corps. Les ongles sont toujours noirs et les coussinets sont durs. Les doigts doivent être serrés et bien cambrés.

MEMBRES POSTERIEURS : 

Cuisses : Musclées.

Jarrets : Pas trop près de terre et bien coudés.

Métatarses : Parfaitement verticaux, vus de derrière.

Pieds : Forts, ronds. Les ongles sont toujours noirs et les coussinets sont durs. Les doigts doivent être serrés.

Ergots : Par tradition, les bergers ont tenu à conserver le double ergot. Les ergots forment des pouces bien séparés avec ongles, assez près du pied.

ALLURES : Régulières, souples, harmonieuses, de façon à ce que le chien effectue ses déplacements et son travail avec le minimum d’efforts et de fatigue. Le Berger de Brie doit avoir un trot allongé avec une bonne amplitude du mouvement et une bonne poussée de l’arrière.

ROBE : 

Poil : Flexueux, long, sec (genre poil de chèvre) avec un léger sous-poil.

Couleur  : La robe est noire, fauve, fauve charbonné (légèrement à moyennement) souvent masquée, grise ou bleue. La robe d’un fauve chaud peut présenter un éclaircissement ton sur ton aux extrémités et sur les parties déclives (fauve marqué de sable). La robe noire, la robe grise et la robe bleue peuvent présenter de même des parties plus claires ton sur ton. Toutes les robes peuvent plus ou moins grisonner. 

TAILLE :

Mâle : 62 cm à 68 cm au garrot.

Femelle : 56 cm à 64 cm au garrot.

DEFAUTS :

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien.

DEFAUTS GRAVES :

• Défauts graves d’aplombs.

• Ensemble de la robe trop claire.

DEFAUTS ELIMINATOIRES 

• Chien agressif ou peureux.

• Stop effacé.

• Truffe d’une autre couleur que noir ou bleu ; présence de ladre.

• Prognathisme inférieur ou supérieur avec perte de contact des incisives ; absence de 2

PM4 inférieures ou absence de 3 dents et plus quelles qu’elles soient (les PM1 ne sont

pas prises en compte).

• OEil trop clair (jaune), vairon. 

• Oreilles papillotées, attachées trop bas en dessous de la ligne de l’oeil, couvertes de poil ras, droites naturellement. 

• Queue portée sur le dos en cor de chasse ou dressée verticalement.

• Ergot simple ou absence totale d'ergots aux membres postérieurs.

• Robe : poil de longueur insuffisante (moins de 7 cm), poil mou ou laineux. Couleur blanche, marron, acajou ; robe de deux couleurs distinctes; liste blanche, poils blancs à l’extrémité des membres, robe fauve à manteau, robe fauve à manteau charbonné.

• Taille en dehors des limites indiquées avec tolérance de 2 cm en plus et 1 cm en moins.

• Modification frauduleuse du chien ou trace de telles pratiques par l’emploi de substances ou par la chirurgie.

Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.

NB : Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus: La robe est noire, fauve, fauve charbonné (légèrement à moyennement) souvent masquée, grise ou bleue. La robe d’un fauve chaud peut présenter un éclaircissement ton sur ton aux extrémités et sur les parties déclives (fauve marqué de sable). La robe noire, la robe grise et la robe bleue peuvent présenter de même des parties plus claires ton sur ton. Toutes les robes peuvent plus ou moins grisonner.: Flexueux, long, sec (genre poil de chèvre) avec un léger sous-poil.

 

 ENTRETIEN 


Choisir un briard , c'est admettre les contraintes de sa robe et accepter de prendre le temps necessaire pour assurer son entretien et surveiller son hygiène. C'est aussi découvrir et apprécier ces moments privilégiés du pansage et du toilettage qui permettent à l'homme d'être en osmose avec son chien. Une intimité partagée qui requiert une relation de confiance. C'est aussi un cadeau que vous fait votre chien.

Une bonne santé, c'est un beau poil. Un certain nombre de mesures d'hygiène régulières et bien conduites peuvent assurer une protection de la peau et une diminution de l'incidence des dermatoses.

La texture quasi définitive du poil apparaît lorsque le chien atteint son quatrième mois environ. La robe du jeune briard, qui se composait d'un doux pelage, a pris de la consistance et de la couleur. Jusqu'au huitième mois ces phénomènes s'accentuent. Le poil doit alors faire la preuve au toucher de sa qualité, et le sous poil aura pris une teinte franche en rapport avec la couleur de la robe.

Le toilettage : voir la rubrique "LES P'TITES INFOS : LE CHIEN A LA MAISON (toilettage)"

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site