Le chiot à la maison

           Vous venez d'acquérir une petite boule de poils, c'est un bébé certe, mais qui va devenir rapidement un gros nounours. Il ne faudra donc pas négliger certaines choses pour que son développement physique et psychologique soit le meilleur possible.

Durant sa croissance il faudra :

       - respecter son sommeil car il est indispensable pour son bon développement,

       - lui éviter de trop longues promenades les premiers mois, 

       - lui donner une alimentation adaptée à ses besoins qui vont évoluer en fonction de l'âge et de son stade de croissance c'est à dire jusqu'à l'obtention du poids adulte. Il est conseillé de fractionner la quantité journalière : jusqu'à 4 mois environ 3fois/jour, jusqu'à 12 mois  2 fois/jour et ensuite 1 fois/jour de préférence le soir.      

      - ne pas oublier son rappel de vaccin qui doit être effectué 1 mois aprés le premier.

      - le vermifuger environ 3 jours avant son rappel de vaccin et ensuite 1 fois/mois jusqu'à ses 6 mois.

      - l'habituer au brossage car, même si le poil du chiot ne s'emmêle pas au début, il est bien qu'il soit  manipulé, brossé...pour que le toilettage ne devienne une corvée ni pour vous, ni pour lui.

      - veillez à l'état de ses oreilles, elles doivent rester propre. Si vous constatiez qu'elles sont sales, nettoyez les avec un produit vétérinaire adapté et essuyer le pavillon avec un coton imbibé d'éther. 

       - prendre soins de ses dents en évitant, lorsqu'il joue avec chaussure, pantalon..., de tirer dessus pour ne pas les lui casser. 

      - surveillez la présence de tiques, puces et autres parasites. Il faut savoir qu'il existe des produits chez le vétérinaire ou en pharmacie qui ont un effet traitant et préventif (ex: frontline). Si toutefois vous trouviez une tique plantée dans la peau du chiot, n'essayez pas de lui enlever en tirant dessus vous risqueriez d'y laisser son rostre qui pourrait provoquer un abcés. Vous pouvez l'enlever en mettant un goutte d'éther dessus et en vous aidant d'une pince à épiller (veillez à bien prendre la tique à la base).     

       - surveillez sa température qui doit être comprise entre 38 et 38,5°c. Si vous constatiez que votre chiot a un comportement anormal c'est à dire qu'il ne mange pas, semble abattu, votre premier réflex doit être de lui prendre sa température. Dans le cas où il en aurait n'hésitez pas à l'emmener chez le vétérinaire.

,Ne pas oublier que pour lui, tout est jeu et découverte ! alors prenez garde au fils électriques,  prises de courant, escaliers, terrasses et fenêtres (même de voiture). Ne pas laisser à sa portée tous produits ménagers toxiques, produits et matèriels de jardinage, vérifier que vos plantes ne soient pas toxiques...

  

 

          PETITS CONSEILS POUR UNE BONNE SOCIALISATION

 

          - Apprendre au chiot à se laisser manipuler ( brosser, ouvrir la gueule,...)

          - Rencontrer d'autres chiens de différentes races

          - Jouer avec le chiot à différents jeux

          - Contrôle de l'inhibition de la morsure (naturellement le chiot doit stopper sa morsure si elle dépasse un certain seuil, cela lui est appris par sa mère et ses frères et soeurs)

          - Apprendre au chiot à rester un peu seul pendant d'abord de courtes pèriodes puis plus longues

          - Apprendre à marcher en laisse dans la rue, calme ou bruyante.

          - Découvrir la campagne

          - Déplacements en voiture, ascenseur, dans les gares

          - Présentation à différents types d'individus : enfants, vieilles personnes, vétérinaires...

          - Rencontre avec des individus en vélo, moto...

 

 

 

           PETITS CONSEILS D'EDUCATION

 

 Le chien vit avec l'homme comme s'il était avec ses congénères. Pour que le maître impose sa dominance, il faut qu'il envoie au chien des signaux clairs pour lui.

Il est important que le chien considère son maître comme le chef de meute et comme celui qui dirige le groupe. 

Pour se faire il n'est pas forcément utile d'imposer des contraintes physiques.

La soumission du chien passe par un certain nombre de points qu'il est utile de connaître.

     

           - Débuter les leçons d'obéissance dés le plus jeune âge (ordres simples : assis, couché, pas bougé).

           - Etablir des rituels de sortie, de nourriture, d'exercices.

           - Gérer correctement l'espace : bien délimiter la zone de couchage par un équipement propre au chien (panier, corbeille, tapis,...).

           - Le maître doit toujours prendre l'initiative des repas : la prise de repas se fait dans un endroit calme, de préférence aprés les maîtres et dés qu'il a terminé on retire la gamelle.

           - Il faut corriger le chien dés qu'il n'obéit pas à un ordre mais aussi récompenser les comportements d'obéissance, de soumission et d'apaisement.

           - Toute récompense doit être justifiée.

           - Les récompenses ne doivent pas être données à l'initiative du chien.

           - Dés le plus jeune âge il faut habituer le chien à être manipulé souvent et le récompenser lorsqu'il a un comportement correct.

           - Ne pas renforcer mais au contraire punir un comportement ou une attitude agressive.

           - Les récompenses peuvent être de plusieurs types : caresses, jeux, compliments, friandises.

           - Les sanctions ne sont pas toujours physiques mais peuvent être un renvoi dans la zone de couchage, un arrêt du jeu, une demande de soumission.

           - Une fois la hiérarchie familiale établie, il faudra la maintenir de façon à ce que le chien garde des repères fixes sinon il risquerai de remettre en cause la hiérarchie.

           - Dés l'apparition d'un comportement déviant ou anormal il faudra consulter un vétérinaire comportementaliste. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site